USD, $
  • EUR, €
  • USD, $
  • GBP, £
WOOCS v.2.3.5

Louer l’art… Pourquoi le leasing ?

On entend de plus en plus parler du leasing d’art, action de louer une œuvre pour profiter, sur une durée déterminée, de l’œuvre en question. Geste démocratique pour rendre accessible à toutes et à tous le travail des artistes, on recense plusieurs avantages à cette pratique à la fois économique et culturelle.

Les plus intéressées : les entreprises

Dans le paysage entrepreneurial et salarial, on observe une tendance à ce que l’art se propage dans les espaces collectifs. En effet, différentes œuvres prennent place dans ces espaces partagés, afin de susciter de nouveaux questionnements auprès des travailleurs et travailleuses. La pratique du leasing permet alors de renouveler cet environnement et de permettre à toutes et à tous d’accéder à des tableaux, des sculptures, des gravures et autres médiums. L’art peut également contribuer à valoriser l’image de l’entreprise en s’introduisant dans sa communication. En plus d’avoir une influence positive sur les spectateurs et spectatrices de ces créations, le leasing d’art ne présente aucun désavantages pour les entreprises. Bien que le marché de l’art porte un héritage luxueux et onéreux, tout l’environnement fiscal français incite les entreprises à passer le cap. En effet, le leasing et l’achat d’œuvres permettent d’en déduire le montant sur les impôts de l’entreprise. À cela deux conditions : l’œuvre doit être faite par un artiste vivant (ce qui permet aussi de soutenir des artistes émergeants) et doit être visible gratuitement par les salarié·e·s pendant cinq ans minimum.

Location avec option d’achat : une manière d’aller plus loin

La location avec option d’achat, aussi connue sous le sigle de LOA, permet de louer un bien avec la possibilité, en fin de contrat de location, d’acquérir ledit bien. La LOA permet à la fois de contrecarrer les canaux habituels d’obtention de l’art et de profiter de ces nombreux avantages fiscaux. En effet, le leasing est soumis au régime de droit commun des charges déductibles du résultat net (art 39-1 du CGI), ce qui diminue votre IS ou IRPP. La LOA permet également d’étaler sur plusieurs mois le coût d’acquisition de l’œuvre et ainsi, de préserver la trésorerie de l’entreprise. Grâce au leasing, l’œuvre financée est dissociée de l’actif du bilan, ainsi les œuvres d’art acquises par ce biais ne seront pas cédées lors d’une éventuelle revente de la société : elle reste votre propriété. L’œuvre en question devient alors une réelle plus-value sur la durée et constitue votre patrimoine.

Oeuvre VANGART Grand Format Ned

Qu’en est-il de la maison VANGART ?

Face à une proposition si intéressante, la maison VANGART est heureuse de proposer une sélection d’œuvres à la LOA. À la condition que le montant de l’œuvre soit supérieur à 2000€ ou qu’il s’agisse de plusieurs œuvres, on peut commencer ou continuer sa collection chez la maison VANGART. Via ce processus, les gros coups de cœur peuvent alors être assouvis ! Pour les entreprises qui cherchent à améliorer l’environnement de leurs salariés, la maison VANGART propose différentes œuvres que l’on peut acquérir en pack afin de penser une réelle scénographie et mise en espace dans le lieu escompté : de quoi contribuer à une atmosphère créative, généreuse et productive ! 

 

Right Menu Icon